DIABÈTE : Autosurveillance, fin de l’utilisation des aiguilles ?

L’équipe de Penn State documente, dans la revue Biosensors and Bioelectronics, un prototype de surveillance du glucose portable et non invasif. De la taille d’une pièce de monnaie l’appareil détecte de très faibles concentrations de glucose dans la sueur à la surface de la peau. C’est le premier du genre à rivaliser avec un glucomètre classique.

Source: Santé Log