Dossier : Accompagner la grossesse en officine. Le miracle que représente l’arrivée d’un nouvel enfant est un vrai bouleversement pour les futurs parents et spécialement pour les futures mamans, et parfois l’accompagnement en pharmacie n’est apporté qu’après la naissance de l’enfant. En effet, en neuf mois de nombreuses surprises surviennent de la découverte de la grossesse à l’accouchement, et même après l’accouchement, combinant moments magiques, variation des émotions et de souvenirs inoubliables.

  • Objectif bébé

Le pharmacien par sa proximité avec ses patientes peut jouer un rôle tout autre et accompagner les futures mamans dès les premiers stades de la grossesse. Un désir de grossesse peut se concrétiser rapidement en test de grossesse positif.
Face à la difficulté de concevoir, un couple trouvera en officine un accompagnement dans cette première étape de la grossesse.
Proposer des tests d’ovulation peut être un premier recours, en effet le test d’ovulation, est un test d’autodiagnostic conçu pour les femmes désireuses de tomber enceintes. Il permet de déterminer le pic d’ovulation et ainsi cibler les 2 jours les plus propices à la fécondation dans le cycle menstruel de la femme. Les chances de fécondation sont maximisées durant ces 2 jours, qui se situent le plus souvent entre le 11e et le 16e jour du cycle. Ce test est particulièrement utile pour les femmes qui ont des cycles menstruels irréguliers et que les jours d’ovulation sont difficiles à repérer. Attention cependant ce type de test a une valeur indicative, il ne booste pas la fertilité.
L’accompagnement peut également s’étendre sur des conseils en diététique et nutrition, en effet une alimentation saine et variée peut (accompagnée d’Acide Folique de 28 jours avant la conception à 12 semaines de gestation) réduire le risque de malformation du tube neural.

  • Suivi de la grossesse

Votre patiente a réussi à tomber enceinte, et démarre ses premiers mois de grossesse, une autre étape s’ouvre dans le conseil du pharmacien. Tout d’abord il est bon de rappeler que tous les frais médicaux sont remboursables, qu’ils soient en rapport ou non avec la grossesse et sont pris en charge à 100 % à partir du premier jour du sixième mois de grossesse et jusqu’à douze jours après l’accouchement. -> Ameli.fr

Quand le corps change…Il demande une attention particulière

Une des demandes les plus courante concerne la prévention contre les vergetures. Suivant ses préférences d’application la femme enceinte pourra choisir entre un gel, une crème ou une huile, avec une application recommandée 2 fois par jour selon les produits.
Durant cette période des carences peuvent aussi se faire sentir, notamment en fer ou en vitamine D, le conseil portera par exemple sur des compléments alimentaires spécifiques femmes enceintes pouvant alors être conseillés en toute sécurité.
Une prise en charge des symptômes courants de la grossesse, comme la nausée, la constipation, les remontées acides…a toute sa légitimité en officine, pour cela une équipe formée sur les méthodes naturelles est une plus-value. La prise de médicaments pendant la grossesse a toujours été une véritable cause de stress pour les femmes enceintes, une équipe formée se verra être rassurante dans cette phase sensible et pertinente dans les étapes suivantes de l’accompagnement de la femme enceinte.

  • Premiers mois de vie de famille

Bébé est arrivé et il faut maintenant répondre à de nouveaux enjeux pour la maman et le nouveau-né, la chute d’hormone pouvant provoquer une série de désagréments.
Par exemple la chute de cheveux post-partum est fréquente si cela devient une inquiétude pour la jeune maman un traitement peut lui être proposé tout en étant compatible avec un allaitement.
La pharmacie représente le gage de sécurité des produits qui y sont vendus, c’est pourquoi les jeunes parents viendront chercher des conseils aussi pour leur nouveau-né. Rassurés de pouvoir trouver dans les rayons des produits pour les soins du quotidien puis d’autres plus spécifiques pour calmer les maux du nourrisson. La pharmacie se doit de disposer d’une offre complète.
Voici quelques chiffres issus d’une étude de la revuepharma.fr, montrant l’importance du pharmacien dans le quotidien des futures mamans.

  • 1 maman sur 3 achète plus d’une fois par mois un soin bébé
  • 72 % des mamans vont à la fois en GMS et en pharmacie
  • 1er c’est la place occupée par le pharmacien, qui est le professionnel de santé qui influence le plus les choix des mamans

Toutes les pharmacies n’ont bien sûr pas l’espace d’avoir un rayon bébé extrêmement développé, pour cela des solutions existent afin d’élargir votre offre, sans élargir votre espace de vente ni impacter vos stocks.

Contactez nous  

Toutes les grossesses sont différentes, une écoute de qualité garantira un conseil bien adapté !

Le pharmacien joue donc un rôle important dans la prise en charge de la femme enceinte, travaillant à la prise en charge de son bien-être par les conseils prodigués et l’accompagnement au quotidien.

Dossier : Accompagner la grossesse en officine
Resofficine