Vous avez dit “coeliaque” ?
Si ce terme ne vous dit rien, lisez la suite…

Intolérance au gluten

Derrière le nom rare de cette journée se cache une maladie très invalidante…
plus connue sous le nom d’intolérance au gluten.

La maladie coeliaque se caractérise par une intolérance aux glutens et protéines assimilées contenus dans de nombreuses céréales (blé, seigle, orge, épeautre, avoine).

Il en résulte une difficulté d’absorption et donc des carences alimentaires. Les personnes atteintes de la maladie cœliaque doivent s’abstenir à vie de consommer les produits contenant ces glutens.

Les journées du sans gluten

A l’origine il y avait une date unique, le 16 mai, fête de la Saint Honoré, le patron des boulangers. ceci explique cela.

En 2021, on change de nom et de format : l’accent mis sur le sans gluten et il ne s’agit plus d’une seule journée mais de 3 qui couvriront une période allant du 14 au 16 mai pour 2021.

Phénomène de mode ?

Risquer cet intertitre en sachant que des personnes souffrent de cette maladie, c’est s’exposer à leur (juste) agacement.

Ceci dit, force est de reconnaître que le mouvement anti-gluten est devenu depuis quelques années un phénomène de mode et, surtout, un véritable marché pour les industriels de l’agro-alimentaire.

Souhaitons donc qu’à l’occasion de la journée mondiale, la réflexion soit recentrée sur la maladie et ses traitements.

Source de l’article